Actualité du monde de l’éducation du 20 au 26 juin 2019

Le bulletin de veille est une sélection d’articles, hebdomadaire (hors vacances scolaires), réalisée par le documentaliste de l’ISFEC AFAREC IdF sur l’actualité du monde de l’éducation.

Sommaire

PARU AU JOURNAL OFFICIEL (JO), AU BULLETIN OFFICIEL (BO)

Décret publié dans le Journal Officiel n°0146 du 26 juin 2019 – modifiant l’article D. 331-6 du code de l’éducation relatif aux séquences d’observation

Décret n° 2019-636 du 24 juin 2019 modifiant l’article D. 331-6 du code de l’éducation relatif aux séquences d’observation

Arrêté publié dans le Journal Officiel n°0144 du 23 juin 2019 – relatif à la double délivrance du diplôme du baccalauréat et du diplôme de la Allgemeine Hochschulreife

Arrêté du 5 juin 2019 relatif à la double délivrance du diplôme du baccalauréat et du diplôme de la Allgemeine Hochschulreife

 Arrêté publié dans le Journal Officiel n°0144 du 23 juin 2019 – relatif à la double délivrance du diplôme du baccalauréat et du diplôme du Bachillerato

Arrêté du 5 juin 2019 relatif à la double délivrance du diplôme du baccalauréat et du diplôme du Bachillerato

Arrêté publié dans le Journal Officiel n°0144 du 23 juin 2019 – relatif à la double délivrance du diplôme du baccalauréat et du diplôme de l’Esame di Stato

Arrêté du 5 juin 2019 relatif à la double délivrance du diplôme du baccalauréat et du diplôme de l’Esame di Stato

 Arrêté publié dans le Journal Officiel n°0144 du 23 juin 2019 – relatif au baccalauréat franco-américain

Arrêté du 5 juin 2019 relatif au baccalauréat franco-américain

 Instruction publiée dans le Bulletin Officiel n°25 du 20 juin 2019 – Accueils collectifs de mineurs en période estivale – Modalités de contrôle et d’évaluation : modification

Instruction n° 2019-091 du 13-6-2019- NOR MENV1914149J

Liste publiée dans le Bulletin Officiel n°25 du 20 juin 2019 – Commission d’enrichissement de la langue française – Recommandation concernant les noms d’États, d’habitants, de capitales, de sièges diplomatiques ou consulaires

Liste du 21-4-2019 – J.O. du 21-4-2019- NOR CTNR1910801K

ARTICLES (1er et 2nd degré)

« Des Psychologues » [« Psychologue de l’éducation nationale, un métier méconnu »]

« […] Psychologue de l’éducation nationale, un métier méconnu 

“Psychologue scolaire, psychologue de l’éducation nationale…

Deux appellations différentes pour le même métier ? Une reconnaissance institutionnelle de la spécificité de ce poste ? Sûrement. Auparavant, pour être psychologue scolaire, il fallait être professeur des écoles titulaire, être titulaire d’une licence de sciences de l’éducation et partir en formation pendant un an. Les psychologues scolaires du premier degré étaient rattachés au RASED (Réseau d’aides spécialisées aux enfants en difficulté), ceux du second degré étaient aussi conseillers d’orientation.

Aujourd’hui, le psychologue scolaire ne passe plus par la case professeur des écoles. Il s’agit d’un nouveau corps de l’éducation nationale, harmonisé sur le premier et second degré. Mais dans les faits, que fait un psychologue scolaire ? Quelles sont ses missions ?

Cécile Garonou, psychologue de l’éducation nationale en Seine-Saint-Denis nous en parle.” »

In la revue de presse des Cahiers pédagogiques du 19 juin 2019 réalisée par Bernard Desclaux

« Des enseignants » [Rapport Talis : Les enseignants français ne se sentent pas assez formés et souhaitent une meilleure formation]

« […] Les enseignants français ne se sentent pas assez formés par Morgane Choquer et Aude Dejaifve

“L’OCDE publie ce mercredi 19 juin son rapport TALIS […] sur l’enseignement et l’apprentissage, réalisé tous les cinq ans.

Il souligne notamment le manque de formation chez les enseignants français.”

Les enseignants veulent être mieux formés Par Alice Pairo-Vasseur

“Dans l’étude Talis 2018 de l’OCDE, les professeurs de français font part de leur manque de préparation pour affronter des situations difficiles.” […] »

In la revue de presse des Cahiers pédagogiques du 19 juin 2019 réalisée par Bernard Desclaux

« Des enseignants » [Rapport Talis : “Les professeurs français passent plus de temps à faire de la discipline que leurs homologues de 48 pays”]

« […] Les professeurs français passent plus de temps à faire de la discipline que leurs homologues de 48 pays

“Les professeurs français, bonnets d’ânes en matière de gestion de classe et de comportements perturbateurs des élèves ?

C’est le résultat d’une grande enquête de l’OCDE publiée ce jour, à propos de la formation des enseignants à travers le monde qui gagnerait à être plus intéressante intellectuellement et financièrement.” […] »

In la revue de presse des Cahiers pédagogiques du 19 juin 2019 réalisée par Bernard Desclaux

ÉDUCATION ET NUMÉRIQUE (1er et 2nd degré)

Lettres : « 10 projets d’écriture avec tablettes » (1er et 2nd degré)

« Faire parler les œuvres d’art, voyager à travers le monde, réaliser la galerie d’art du village, réaliser une présentation de son village, slamer ses écrits, mettre en voix un album, transformer des traces écrites en capsule vidéo, réaliser un roman photos ou un film d’animation, relier programmation et narration : la circonscription du Soissonnais dans l’académie d’Amiens propose en ligne « 10 projets d’écriture avec des tablettes », 10 pistes d’activités aisément transférables au primaire comme au secondaire. »

Article de François Jarraud paru dans l’expresso du 24 juin 2019

« Bruno Devauchelle : De l’avenir du papier à l’ère du numérique… »

« Apparemment, le développement des moyens numériques et informatiques n’a pas fait diminuer l’utilisation du papier dans les établissements scolaires. Même dans les lieux dans lesquels les élèves sont dotés d’équipements individuels mobiles, le nombre des photocopies et le poids des cahiers pèsent aussi bien sur le budget des établissements que sur le cartable des élèves.

Ces éléments sont confirmés par les déclarations des élèves que nous avons interviewés ainsi que les chefs d’établissements. Comment objectiver cela ?

D’abord en essayant d’identifier dans le budget d’un établissement ce qui relève des ramettes de papier, des photocopieurs, de l’encre et de la maintenance de ces appareils. Ensuite en examinant les listes de fournitures scolaires demandées aux élèves et payées par les familles au début de l’année mais aussi en cours d’année. A cela s’ajoute selon les établissements, la mise à disposition de cahiers et papiers divers soit pour le travail scolaire soit pour l’administration. […] »

Chronique de Bruno Devauchelle parue dans l’expresso du 21 juin 2019

1er DEGRÉ

Revue APMEP : « La semaine des maths en maternelle » dans le Petit Vert n°138

« C’est à lire dans le Petit Vert 138. A l’école maternelle de Lamarche, la semaine des maths a été l’occasion d’inviter les parents à venir jouer avec leurs enfants à des jeux mathématiques: petits chevaux, Uno, pentaminos etc. »

Article de François Jarraud paru dans l’expresso du 26 juin 2019

Primaire : « Des aménagements flexibles pour mieux apprendre à l’école »

« Coussins, galettes, tabourets, ballons… Depuis la rentrée 2019, l’école d’Oradour-sur-Vayre, dans la Haute-Vienne, a aménagé différemment ses classes. Objectif ?

Canaliser l’énergie des élèves et favoriser leur concentration. Premier bilan. […]

Vous souhaitez expérimenter cette approche dans votre classe ? Vous trouverez des infos sur internet via des groupes Facebook dédiés (la classe flexible de Madame Stéphanie, Ma classe flexible…), des blogs d profs (Mais que fait la maitresse…) ou bien encore dans des livres comme « Enseigner en classe flexible » aux éditions Retz. »

Article de Dorothée Blancheton paru le 24 juin 2019 sur le site vousnousils : l’e-mag de l’éducation

 2nd DEGRÉ

Lettres : « Pauline Lourdel : Pédagogie différenciée de la littérature »

« « Il ne viendrait pas à l’idée de faire pratiquer le saut en hauteur à des élèves en les faisant tous sauter à la même hauteur » : pourquoi alors le faire en cours de français quand on étudie des œuvres littéraires ?

La question est posée par Pauline Lourdel, professeure de lettres à la cité scolaire Gambetta-Carnot à Arras. Et des réponses sont données dans une séquence autour de « Dom Juan » de Molière.

Par exemple, des marque-pages interactifs sont proposés pour aider chacun.e dans sa lecture de l’œuvre en lui permettant de visualiser en ligne des extraits de représentations. En groupes, les élèves sont aussi amenés à réaliser des productions créatives, en l’occurrence des croquis de mise en scène avec note d’intention, ainsi qu’à concevoir leur cheminement dans l’œuvre, en l’occurrence à constituer un corpus de quatre extraits et à le problématiser.

Eclairages [sur le site Lettres de l’académie de Lettres] sur des démarches susceptibles de favoriser en cours de français différenciation, engagement et autonomie… […] »

Propos recueillis par Jean-Michel Le Baut, parus dans l’expresso du 24 juin 2019

Lettres : « Encore plus qu’un quart d’heure de lecture » au collège

« « Silence, on lit ! ». Le rituel hebdomadaire du quart d’heure de lecture se diffuse dans de nombreux collèges sur tout le territoire.

Au collège Matisse à Nice, le dispositif est augmenté d’autres actions permettant aux élèves de se faire aussi passeurs de littérature : espace lecture en plein air, brigades de lecture intervenant dans les classes, « siestes contées par des élèves volontaires », création d’un « livre d’or de nos plus beaux souvenirs de lecture », collecte de livres, rencontre avec une libraire et des bibliothécaires, fabrication de marque-pages, exposition photo sur le thème des lieux de lecture insolites, réalisation de bookfaces, cercle de lecture pour choisir les livres à mettre dans la valise cet été … »

Article de François Jarraud paru dans l’expresso du 24 juin 2019

Histoire-géo : « Johann Nallet : Des infographies pour travailler l’oral […] » au collège

« L’oral est un enjeu majeur pour nos élèves. J’ai envie que mes élèves soient capables de faire un oral fluide et clair quand ils s’adresseront à un public ».

Johann Nallet est professeur d’histoire-géographie au collège de Gemezac, un petit bourg des Charentes. Il utilise le support d’infographies pour initier les élèves à l’oral. »

Article de François Jarraud paru dans l’expresso du 21 juin 2019

Nouveaux programmes du lycée : « Géo[graphie] : Préparer la nouvelle épreuve de croquis au bac 2021 »

« Cédric Ridel réfléchit avec ses élèves à la nouvelle épreuve de croquis [sur son blog Kanaga] prévue pour le bac 2021. « Il m’a paru intéressant, en fin d’année de seconde, de travailler avec les élèves pour essayer de poser les bases d’une méthodologie et renforcer leurs compétences cartographiques…

Les différents moments de travail sur la cartographie m’ont donné l’idée de demander aux élèves de seconde d’avoir un petit carnet de croquis. L’idée est d’y consigner les règles de la cartographie ; des exemples de croquis et schémas ; des tests ou idées à retravailler ; des erreurs à ne pas commettre ». »

Article de François Jarraud paru dans l’expresso du 21 juin 2019

« Histoire-géo : Nouveaux programmes [du lycée] »

« Le site de Toulouse publie de nombreuses contributions pédagogiques pour les nouveaux programmes du lycée. Cela concerne le nouvel enseignement HGGSP mais aussi les programmes de géographie et histoire. »

Article de François Jarraud paru dans l’expresso du 21 juin 2019

« Vrac mais pas inintéressant » [« Plutôt que de critiquer Parcoursup, mieux vaut revoir l’orientation des élèves »]

« « Plutôt que de critiquer Parcoursup, mieux vaut revoir l’orientation des élèves » par Pauline Bluteau

“À l’occasion d’une conférence de presse organisée par l’Ajéduc (Association des journalistes éducation-recherche) le 18 juin 2019, trois chercheurs ont donné leur avis sur la procédure d’admission postbac, Parcoursup.

D’après eux, ce n’est pas la plate-forme qui est à revoir mais bien le processus d’orientation des élèves.”

“D’après les spécialistes, il serait possible d’éviter tous ces dysfonctionnements en repensant entièrement le processus d’orientation plutôt qu’en critiquant la plate-forme. Parmi les principaux reproches : la sélection des élèves. « On ne peut pas dire que Parcoursup soit plus sélectif, c’est notre système scolaire qui est comme ça », affirme Even Loarer. Tout commence avec la publication des attendus sur Parcoursup qui a de quoi dissuader le choix des candidats. « Le bac est le premier diplôme de l’enseignement supérieur et pourtant, on a l’impression que ce n’est plus suffisant pour entrer en licence où il faut avoir plein de connaissances dans le domaine », critique Paul Lehner.

Toutes ces informations, bien que nécessaires pour les élèves, ne permettent pas de compenser la nécessité d’orienter les élèves en amont. « On confond souvent information et orientation, estime Even Loarer. Or, il devient urgent d’investir dans l’éducation à l’orientation. » »

In la revue de presse des Cahiers pédagogiques du 21 juin 2019 réalisée par Bernard Desclaux

« Vrac mais pas inintéressant » [Orientation/Réforme du bac : « Construction de soi et construction du parcours”]

« […] “Construction de soi et construction du parcours par Bernard Desclaux et Annick Soubaï

“Poursuivons encore une fois la question de la liberté du choix en orientation. La question se résout-elle à permettre le choix de son parcours au lycée afin de mieux construire son choix de formation postbac ?

Dans ce questionnement il y a en fait un emboîtement de choix, ceux concernant les spécialités et ceux concernant la formation postbac. Mais selon quelle temporalité ? Le choix des spécialités permet le choix « final » des formations, ou bien est-ce ce choix des formations post-bacs qui détermine celui des spécialités ?

Cette interrogation animait la question à l’Assemblée nationale de M. Jean-Christophe Lagarde. Après avoir analysé la réponse apportée par le Premier ministre (Edouard Philippe) dans un post précédent nous allons nous centrer sur la question.” »

In la revue de presse des Cahiers pédagogiques du 21 juin 2019 réalisée par Bernard Desclaux

Allemand : « Die Stadt der Wörter : Un jeu pour apprendre […] »

« Proposé par le Goethe Institut ce jeu permet l’apprentissage de vocabulaire en ligne ou sur tablette.

« Comment passer la commande en allemand dans un restaurant ? Que vois-tu lors d’une visite de la ville ? Que peux-tu acheter au supermarché ?

Apprends tes premiers mots d’allemand, en images, avec des fichiers audio et des exemples de phrases », affirme l’Institut. On peut se mesurer à 4 autres joueurs et apprendre ensemble. »

Article de François Jarraud paru dans l’expresso du 20 juin 2019

« Des enseignants » [“Réforme du bac : « Le grand oral va être un formidable levier d’égalité des chances »”]

« […] Réforme du bac : « Le grand oral va être un formidable levier d’égalité des chances »

INTERVIEW par Delphine Bancaud. Ce mercredi, Cyril Delhay, professeur d’art oratoire à Sciences Po Paris, remettra au ministre de l’Education son rapport sur le futur grand oral du bac

“Avec le bac 2021 va naître une nouvelle épreuve : le grand oral. Pour Cyril Delhay, professeur d’art oratoire à Sciences Po Paris, cette épreuve sera l’occasion de lutter contre les inégalités, en permettant à chaque élève, quel que soit son milieu social, d’acquérir des compétences oratoires. Et ce grand oral pourrait aussi permettre à des élèves, moyens par ailleurs, de se révéler.” C’est vrai que “ça pourrait”…. si. et l’inverse est aussi vraisemblable. »

In la revue de presse des Cahiers pédagogiques du 19 juin 2019 réalisée par Bernard Desclaux

« Des enseignants » [Rapport Talis : “L’indiscipline le mal qui ronge les collèges français”]

« […] Talis : L’indiscipline, le mal qui ronge les collèges français

“Chaque année, les élèves des collèges défavorisés français perdent une semaine de cours par rapport à leurs camarades favorisés. C’est l’indiscipline qui explique cet écart. En France plus d’un tiers des enseignants des collèges signale des problèmes de discipline, un taux supérieur à la moyenne de l’OCDE (28%). Et qui se concentre sur les collèges défavorisés. C’est un des principaux enseignements de l’enquête Talis menée auprès de 3000 enseignants et 200 principaux de collège par l’OCDE. Talis pointe la ségrégation sociale dans les collèges et les conditions d’affectation des enseignants en France. Les enseignants eux se déclarent de moins en moins compétents pour faire face.”[…] »

In la revue de presse des Cahiers pédagogiques du 19 juin 2019 réalisée par Bernard Desclaux

RADIO, TV, VIDÉOS…

« Ressources » [“Arte ouvre sa nouvelle filiale Arte Education”]

« […] Arte ouvre sa nouvelle filiale Arte Education

“Arte va compter une nouvelle filiale, Arte Education, destinée à accélérer le développement de l’offre Educ’Arte en France et en Europe.

L’annonce a été faite par Franck Riester, ministre de la Culture, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement, Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts – Banque des territoires, Véronique Cayla, présidente d’Arte France et Marina Nahmias, présidente de la Fondation Daniel et Nina Carasso.

L’entité a été créée avec la Banque des Territoires, au titre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), et la Fondation Daniel et Nina Carasso.” […] »

In la revue de presse des Cahiers pédagogiques du 24 juin 2019 réalisée par Bernard Desclaux

COLLOQUES, SÉMINAIRES, EXPOSITIONS, MOOC…

Session d’été ISFEC AFAREC IdF : « Cacophonie de la société et école de la parole ? : Didactique de l’oral – Education citoyenne – Vie d’établissement » (4 et 5 juillet 2019)

« Public concerné

Enseignants tous niveaux, cadres intermédiaires (pédagogiques, éducatifs), animateurs en pastorale, personnel d’éducation, et chefs d’établissement, responsables diocésains

INSCRIPTION

Chaque participant enseignant doit être inscrit par son établissement sur Formélie (Code Formélie PN051234). La formation est à coût zéro pour l’établissement.

Chaque participant non enseignant pourra s’inscrire auprès de Marie-Anne Lavorel (ma.lavorel@isfec-idf.net)

Lors de la confirmation d’inscription, le participant recevra le programme détaillé et choisira les ateliers auxquels il souhaite participer. – L’attribution des ateliers s’effectuera en fonction de l’ordre d’arrivée des inscriptions –

Contexte de ces deux journées de formation

En lien avec la session de l’an dernier qui avait permis de travailler sur le climat scolaire, cette session permettra d’approfondir les conditions de la circulation de la parole entre tous les acteurs de l’école.

En écho avec les questionnements qui traversent notre société (mode de prise de parole, débat…), il apparaît essentiel d’étudier les modalités permettant le développement d’une éducation à la parole au sein des établissements. En perspective d’un « grand oral » ou de la présentation d’un « chef d’œuvre » au baccalauréat, les approches didactiques de la maternelle au lycée seront explorées.

Objectifs de ces deux journées

Clarifier les composantes de la « parole » au sein de nos établissements

Dégager des modalités d’évolution et de mise en œuvre dans l’enseignement/apprentissage, dans l’éducation à la vie collective, dans la gestion des relations

Mutualiser des expériences et produire des ressources afin d’enrichir des pratiques dans les champs pédagogiques, éducatifs et managériaux :

Lieu

Plénières : amphithéâtre Paroisse Notre-Dame des Champs – 92bis bd du Montparnasse – 75014 Paris

Ateliers : ISFEC AFAREC IdF – 39 rue Notre-Dame des Champs – 75006 Paris

Conférenciers

Sylvie Plane, Professeure émérite de sciences du langage Sorbonne Université

Benjamin Moignard, Maître de conférences à l’Université Paris-Est, membre du LIRTES et co-directeur de l’Observatoire Universitaire International Education et Prévention

Gilbert Longhi, Directeur de recherches à l’observatoire déontologique de l’enseignement

Modalités de travail

Alternances de conférences, échanges avec les intervenants et ateliers. »

Pour voir le programme complet des deux journées (conférences et ateliers), n’hésitez pas à consulter la page dédiée à cette 3e session d’été sur notre site institutionnel. »

In site ISFEC AFAREC IdF [Dernière consultation le 26 juin 2019]

Synthèse vidéo d’une conférence d’Alain Vaillant sur l’histoire littéraire : « Repenser l’histoire littéraire pour bien l’enseigner »

« La Page des lettres de l’académie de Versailles propose une synthèse vidéo d’une conférence donnée par Alain Vaillant sur le thème « Enseigner l’histoire littéraire : nouveaux enjeux, nouvelles manières ».

Pour l’historien de la littérature française, « la simplification n’a pas à être synonyme de falsification » et il faut avoir conscience que « périodiser, c’est interpréter », qu’« il n’y a pas de savoir objectif ».

Des invitations sont lancées : faire prendre conscience des ruptures ; s’appuyer sur la chronologie politique ; ne pas réduire l’histoire littéraire à un fil linéaire… […] »

Article de François Jarraud paru dans l’expresso du 21 juin 2019

RAPPORTS, ETUDES, THÈSES, REVUE…

Revue APMEP : « Maths : On trouve tout dans un Petit vert [n°138]… »

« Le Petit Vert c’est la revue de l’association Apmep en Lorraine. Le numéro 138 aborde les maths par tous les côtés. Au sommaire de ce numéro, un article sur la fonction exponentielle en terminale S. Mais aussi des approches historiques, ludiques et artistiques de maths et cela depuis la maternelle ! Mais comment font-ils pour être aussi talentueux ? »

Article de François Jarraud paru dans l’expresso du 25 juin 2019

Note DEPP n°19.26 : « Résultats stables à l’évaluation de […] 6e »

« Passée sur tablette, l’évaluation de 6ème donne lieu à des résultats beaucoup plus fiables que celle de CP et CE1. Selon une nouvelle Note de la Depp,

« En français, plus de huit élèves sur dix ont une maîtrise satisfaisante ou très bonne des connaissances et des compétences évaluées en début de sixième. En mathématiques, ils sont un peu plus de sept sur dix.

Ces résultats sont très proches de ceux observés en 2017. Les écarts entre académies restent importants.

Si la tonalité sociale des académies est susceptible d’expliquer une partie de ces écarts, certaines se distinguent toujours par de meilleurs résultats que ceux attendus compte tenu des profils sociaux de leurs élèves. Ainsi, l’analyse des écarts de maîtrise entre élèves selon leur origine sociale montre que certaines académies parviennent à combiner efficacement performance et équité à l’entrée au collège ». […] »

Article de François Jarraud paru dans l’expresso du 26 juin 2019

Rapport de Cyril Delhay : « Le Grand Oral […] » paru sur le site du Ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse

« Cyril Delhay a remis à JM Blanquer son rapport sur le « grand oral » retenu pour le prochain baccalauréat.

Cet enseignement évalué à l’examen final reste dépourvu de tout horaire et même, souvent, de professeur capable d’y préparer. Cyril Delhay propose des solutions qui semblent peu susceptibles de devenir réalité, comme dédier une heure des enseignements de spécialité, qui ont déjà des programmes chargés, à l’enseignement de l’oral. »

Article de François Jarraud paru dans l’expresso du 25 juin 2019

« Ressources » [“Recherches en éducation n°37 : Les compétences transversales : un référent pertinent pour la formation ?”]

« […] Recherches en éducation n°37 – Juin 2019 : Les compétences transversales : un référent pertinent pour la formation ? Coordonné par Ioana Boancă & Sylvain Starck

“Au regard des attentes et des transformations qui affectent aujourd’hui les champs de l’éducation (affaiblissement de la logique disciplinaire), de la formation (passage d’une logique de formation complète et méthodique à des parcours de formation plus individualisés) et du travail (évolution des métiers et des formes d’emploi, essor d’une logique de l’employabilité), les compétences transversales sont présentées comme des points d’appui permettant aux différents acteurs d’y faire face.

Or, la mobilisation des compétences dites transversales dans ces différents champs contraste avec la difficulté à les concevoir scientifiquement.” […] »

In la revue de presse des Cahiers pédagogiques du 25 juin 2019 réalisée par Bernard Desclaux

« Talis » [Note d’information DEPP N° 19.22 : Pratiques de classe, sentiment d’efficacité personnelle et besoins de formation : une photographie inédite du métier de professeur des écoles début 2018]

« […] Note d’information N° 19.22 – Juin 2019 DIRECTION DE L’ÉVALUATION,DE LA PROSPECTIVE ET DE LA PERFORMANCE DEPP Pratiques de classe, sentiment d’efficacité personnelle et besoins de formation : une photographie inédite du métier de professeur des écoles début 2018

“Lorsque les enseignants français du premier degré ont été interrogés sur leur satisfaction professionnelle dans le cadre de Talis en février-mars 2018, ils expriment un ressenti globalement positif et comparable à celui rapporté par leurs collègues européens.

Les pratiques pédagogiques structurantes, comme celles consistant à exposer les objectifs au début du cours ou à présenter un résumé des apprentissages, font partie des pratiques les plus fréquemment citées par l’ensemble des enseignants du premier degré.

Les enseignants français se distinguent par un moindre recours à l’enseignement de tâches complexes ou mobilisant des compétences transversales, comme la créativité ou l’esprit critique. Ils sont également moins nombreux à parvenir à encourager l’apprentissage des élèves à travers l’utilisation du numérique.

Les enseignants français dressent un constat peu satisfaisant de leur formation initiale : un enseignant sur deux exprime un besoin élevé en formation pour l’enseignement aux élèves ayant des besoins éducatifs particuliers. Ils expriment un sentiment d’efficacité personnelle dégradé en comparaison de leurs voisins européens, en matière d’enseignement, de gestion de classe et d’engagement des élèves.” […] »

In la revue de presse des Cahiers pédagogiques du 20 juin 2019 réalisée par Bernard Desclaux

« Talis » [L’enseignement à la loupe (OCDE) : “Convictions et pratiques pédagogiques” (2015)]

« Convictions et pratiques pédagogiques

“La plupart des enseignants ayant participé à l’Enquête internationale sur l’enseignement et l’apprentissage (TALIS) estiment que leur rôle est d’aider les élèves à effectuer leurs propres recherches (94%) et qu’il est préférable de laisser les élèves réfléchir eux-mêmes à des solutions pour résoudre des problèmes pratiques avant de leur montrer la marche à suivre (93%).

Ces réponses indiquent que la plupart des enseignants adhèrent à une vision constructiviste de la pédagogie : ils perçoivent l’apprentissage comme un processus actif visant à favoriser une réflexion critique et autonome.

Parallèlement, les enseignants déclarent avoir plus souvent recours à des pratiques pédagogiques passives, telles que la présentation d’un résumé de ce qui vient d’être vu, qu’à des pratiques pédagogiques actives. Moins d’un tiers des enseignants demandent ainsi à leurs élèves de travailler sur des projets prenant au moins une semaine (soit une pratique pédagogique active).

La participation à des activités de formation continue et un climat positif en classe comptent parmi les facteurs associés à une utilisation plus fréquente des pratiques pédagogiques actives. »

In la revue de presse des Cahiers pédagogiques du 20  juin 2019 réalisée par Bernard Desclaux

« Talis » [Crise de l’enseignement : Ce que recommande l’OCDE pour les enseignants]

« […] Crise de l’enseignement : Ce que recommande l’OCDE pour les enseignants

“A l’heure où la réforme de l’enseignement peine à se réaliser et où les enseignants n’hésitent plus à exprimer leur colère, un nouveau rapport de l’OCDE enjoint aux pays de rendre le professorat plus intéressant d’un point de vue financier et intellectuel pour pouvoir faire face à la demande croissante d’enseignants de haut niveau partout dans le monde.” […] »

In la revue de presse des Cahiers pédagogiques du 20 juin 2019 réalisée par Bernard Desclaux

SITES A CONSULTER, APPLIS A TESTER

Lettres : « Didacfran, un site sur la pédagogie [didactique] du français »

« Créé par Sophie Briquet-Duhazé (université de Rouen), le site Didacfran est un site de référence pour la didactique du français.

« L’originalité de ce projet réside dans le fait qu’il allie production de connaissances scientifiques et production d’outils mobilisables en classe notamment, mais aussi en formation (formation initiale, formation continue, formation de formateurs) ». Il propose des ressources sur la littérature de jeunesse, la grammaire, l’écriture, la lecture, le langage oral. »

Article de François Jarraud paru dans l’expresso du 25 juin 2019

« Géo[graphie] » : [Un [système d’information géographique] (SIG) professionnel gratuit proposé par ESRI” (1er et 2nd degré)]

« ESRI France, un des principaux éditeurs de système d’information géographique (SIG), renouvelle son offre gratuite pour les établissements scoalires.  » Esri France avec le soutien d’Esri propose à tous les établissements français de la maternelle à la terminale, un accès illimité à la plateforme ArcGIS et aux nombreux contenus publics qu’elle intègre. La démarche est très simple et peut être faite soit à l’initiative d’un enseignant ou soit au niveau d’un établissement tout entier. Les outils proposés au sein de cette plateforme permettent de collecter, traiter, analyser et restituer sous forme de cartes, tableaux de bords, sites Internet et Story Map des données ayant une composante géo. Ils sont utilisables dans de nombreuses matières et peuvent aussi servir de passerelles multidisciplinaires. » Pour bénéficier de cette proposition il suffit de se connecter au site ESRI ci-dessous. »

Article de François Jarraud paru dans l’expresso du 21 juin 2019